Les publicités nous bombardent des régimes, des produits miraculeux pour maigrir, des programmes d’entraînement… Défendre une alimentation saine, des exercices physiques est bien sûr très bénéfique. Mais qu’est-ce que se cache derrière des tentatives infructueuses pour perdre du poids ?

Aux États-Unis une recherche a été réalisée sur les programmes pour perdre du poids. L’industrie des régimes représente un milliard de dollars par an. Ce qui est intéressant, c’est qu’il peut y avoir des différences radicales entre ces régimes.

Certains sont en fait le contraire des autres. Il y en a qui disent : « Vous pouvez manger tout ce que vous voulez tant que vous faites de l’exercice ». D’autres disent : « Peu importe quel genre d’exercice vous faites, il s’agit essentiellement d’une question nutritionnelle ». D’autres ne s’occupent que du type spécifique de nourriture que vous mangez. D’autres encore ont recours aux compléments alimentaires.

Mais ce qui est incroyable, c’est que tous fonctionnement pour certaines personnes. En d’autres termes, tous ont des effets pour certaines personnes. Ainsi, plutôt que de modéliser les régimes, le chercheur est allé interroger les gens pour qui ces différents régimes avaient fonctionné : « Que s’est-il passé et comment ça a marché ? »

Il a découvert qu’indépendamment du régime qu’elles avaient suivi, toutes ces personnes avaient en commun deux caractéristiques.

  • La première, c’était que le régime qu’elles avaient choisi accompagnait un autre changement majeur dans leur vie – changement de travail, changement de relation, peut-être d’environnement si elles avaient déménagé. Le régime allait donc de pair avec un autre changement dans leur vie.
  • La seconde, dont tout le monde témoignait, était une réaction du genre : « Cette fois, je suis prêt à changer ». Ces gens étaient prêts à perdre du poids, et je pense que cette disposition est très importante, en particulier en ce qui concerne les croyances.

Vous avez peut-être compris, ce que se cache derrière les échecs ou les succès liés à la perte de poids ce sont les croyances que la personne a envers elle-même, son identité (« je suis gros, grosse »), envers ses capacités et comportements (« je ne saurai pas changer mes habitudes alimentaires », « je ne suis pas capable de respecter un programme d’entraînement), envers l’environnement (« je dois maigrir pour aller à la plage » => mais ensuite je reprends du poids pour l’hiver : message inconsciente).

Nos croyances, autrement dit, nos généralisations, ont un impact très puissant sur notre comportement. La sagesse populaire affirme que si quelqu’un est vraiment convaincu de pouvoir faire quelque chose il le fera, et si en revanche il croit que quelque chose est impossible, c’est en vain que l’on s’efforcera de le convaincre. Des croyances telles que « il est trop tard, maintenant » ; « de toute façon, je n’y arriverai pas »… peuvent bien souvent empêcher les gens de profiter pleinement de leurs ressources naturelles et de leurs compétences inconscientes. Nous avons tous des croyances qui nous servent de ressources et des croyances qui nous limitent.

designLe souci dans tout cela est que ces croyances sont souvent inconscientes, comme elles font « partie » de nous, nous ne réalisons pas leurs effets néfastes. Même les croyances d’autres personnes à notre égard peuvent nous influencer.

Nos croyances peuvent modeler, affecter ou même déterminer notre degré d’intelligence, notre santé, nos relations, notre créativité, et même notre bonheur et notre réussite personnelle. Cependant, si nos croyances ont effectivement tant de pouvoir dans notre vie, comment pouvons-nous les contrôler de manière à ce que ce ne soit pas elles qui nous contrôlent ?

Un grand nombre de nos croyances ont été installées chez nous quand nous étions enfants, par nos parents, nos professeurs, notre éducation, par notre environnement social et par les médias avant que nous ayons conscience de leur impact ou que nous soyons capables d’exercer à leur sujet notre capacité de faire des choix. Est-il possible de restructurer, de désapprendre ou de changer d’anciennes croyances susceptibles de nous limiter, et d’implanter de nouvelles qui puissent élargir notre potentiel, au-delà de ce que nous imaginons effectivement ?

Mais comment s’y prendre pour transformer des croyances négatives en croyances favorables à la santé ?  Tout d’abord il est essentiel de prendre conscience de ses propres croyances limitantes pour ensuite pour les changer. Cela dit, ce travail est difficile sans l’aide soit d’un professionnel, soit d’un autre moyen pour nous aider à réfléchir vers une autre direction.

Le programme « TCC (Tête-coeur-corps) pour perdre du poids » proposé par « Objectif Plénitude » se base sur une approche comportementale, cognitive, affective et énergétique, qui peuvent vous permettre de débloquer certains des mécanismes cachés qui vous empêchent de maigrir.

Une première consultation permet de déceler les blocages et réfléchir sur vos objectifs. De plus, vous disposerez des outils concrets afin d’entamer votre processus de changement (changement au niveau de vos pensées, sentir et agir). Cette approche est complétée par l’utilisation des huiles essentielles et le massage des points énergétiques. Ces points vous permettront d’éviter le grignotage, d’apaiser votre angoisse ou anxiété et même votre agressivité en rapport à la nourriture.

Lors d’une deuxième rencontre, nous mettons en place un massage thérapeutique aux ventouses et aux huiles essentielles. Le patient apprend à utiliser les ventouses afin de continuer le travail chez lui. Ce massage utilise les principes de la médecine traditionnelle chinoise, où nous travaillons pour débloquer l’énergie stagnée présente dans certains méridiens.

Ainsi, cette approche brève donne aux patients des outils concrets et faciles afin qu’il devienne l’acteur de sa transformation.

Pour plus de renseignements : 0477/39.09.15 ou objectif.plenitude@gmail.com

Sherlla Oliveira

Thérapeute et formatrice

 

 

Bibliographie : Changer les systèmes de croyances avec la PNL